Comment préparer son proche à la fin de vie ?

0
45
Fin de vie à la maison
Comment préparer son proche à la fin de vie ?
5 (100%) 6 votes

Les soins de fin de vie sont essentiels pour amener sérénité et apaisement  aux personnes souffrant de maladies incurables dans les derniers mois (ou les dernières années) de leur vie. Les soins de fin de vie devraient vous aider à vivre aussi bien que possible et dans la dignité votre fin de vie. Les personnes qui vous prodiguent ces soins devraient vous demander quels sont vos souhaits et vos préférences et en tenir compte dans la planification de vos soins. Ils doivent également soutenir votre famille, les personnes qui s’occupent de vous ou d’autres personnes qui vous sont chères. Vous avez le droit d’exprimer vos souhaits quant à l’endroit où vous aimeriez recevoir des soins et où vous voulez terminer votre vie. Vous pouvez recevoir des soins de fin de vie à domicile ou dans des foyers de soins, des hospices ou des hôpitaux, selon vos besoins et vos préférences. Les personnes qui approchent de la fin de leur vie devraient recevoir les soins les plus qualitatifs possibles, où qu’elles soient soignées. Il est donc essentiel de mener en amont une réflexion sur l’accompagnement et le lieu de la fin de vie.

Qu’est-ce que les soins palliatifs ?

Les soins de fin de vie s’accompagnent de soins appelés soins palliatifs. Si vous souffrez d’une maladie incurable, les soins palliatifs vous rendent aussi à l’aise que possible, en vous aidant à gérer votre douleur ou tout autres symptômes pénibles. Cela implique également un soutien psychologique, social et spirituel pour vous et votre famille ou vos soignants. C’est ce qu’on appelle une approche holistique, parce qu’elle s’occupe de vous en tant que personne « entière », pas seulement de votre maladie ou de vos symptômes. Les soins palliatifs ne sont pas seulement pour la fin de la vie – vous pourriez recevoir des soins palliatifs plus tôt dans votre maladie, alors que vous recevez encore d’autres traitements pour traiter votre condition.

Qui fournit les soins de fin de vie ?

Différents professionnels de la santé et des services sociaux peuvent participer à vos soins de fin de vie, selon vos besoins. Par exemple, les médecins et les infirmières de l’hôpital, votre praticien, les infirmières prodiguant des soins à domicile, le personnel et les conseillers en soins palliatifs peuvent tous être impliqués, ainsi que le personnel des services sociaux, les aumôniers (de toutes confessions ou non), les physiothérapeutes, les ergothérapeutes et les thérapeutes complémentaires. Si vous êtes soigné à domicile ou dans un foyer de soins, votre médecin généraliste a la responsabilité globale de vos soins. Les infirmières communautaires vous rendent habituellement visite à la maison, et la famille et les amis peuvent aussi participer de près à vos soins.

Qui fournit les soins palliatifs en fin de vie ?

De nombreux professionnels de la santé fournissent des soins palliatifs dans le cadre de leur travail. Par exemple, les soins que vous recevez de votre praticien ou des infirmières. Certaines personnes ont besoin de soins palliatifs spécialisés supplémentaires. Ces services peuvent être fournis par des consultants formés en médecine palliative, des infirmières spécialisées en soins palliatifs, des ergothérapeutes ou des physiothérapeutes spécialisés. Les équipes de soins palliatifs sont composées de différents professionnels de la santé et peuvent coordonner les soins aux personnes atteintes d’une maladie incurable. En tant que spécialistes, ils conseillent également d’autres professionnels en matière de soins palliatifs.

A quel moment les soins de fin de vie commencent-ils ?

Les soins de fin de vie devraient commencer quand vous en avez besoin et peuvent durer quelques jours, des mois ou des années. Les personnes qui se trouvent dans des situations très diverses peuvent bénéficier de soins de fin de vie. On peut s’attendre à ce que certains d’entre eux meurent dans les prochaines heures ou les prochains jours. D’autres reçoivent des soins de fin de vie pendant plusieurs mois. On considère que les gens approchent de la fin de leur vie lorsqu’ils sont susceptibles de mourir au cours des 12 prochains mois, bien qu’il ne soit pas toujours possible de le prévoir. Cela inclut les personnes dont la mort est imminente, ainsi que les personnes qui :

  • Souffrent d’une maladie incurable avancée, comme le cancer, la démence ou une maladie dégénérative,
  • Les personnes généralement fragiles et présentent des affections concomitantes impliquant un risque accru de décès sous 12 mois,
  • Les personnes dont les conditions existantes s’accompagnent d’un risque de dégradation à la suite d’une crise soudaine de leur état,
  • Les personnes souffrant d’une affection aiguë potentiellement mortelle causée par un événement soudain, tel qu’un accident ou un accident vasculaire cérébral.

 

Trouver les services de soins de fin de vie dans ma région

Si vous approchez de la fin de la vie, ou si vous vous occupez d’une personne qui l’est, et que vous voulez en savoir plus sur les soins et le soutien disponibles, votre première étape consiste à parler à votre médecin généraliste. Vous pouvez aussi désigner une personne de confiance qui peut être un parent, un proche ou son médecin traitant. Le rôle de la personne de confiance est particulièrement valorisé en fin de vie étant donné que son témoignage prévaut sur tout autre témoignage. Cette personne de confiance s’exprimera au nom du patient et non à titre personnel. Vous pouvez aussi vous renseigner sur toutes sortes d’aide – par exemple, il peut y avoir des services nocturnes particuliers dont vous ou votre proche pouvez bénéficier dans votre région.

Planifier à l’avance la fin de vie

Le terme « soins de fin de vie » couvre également les questions juridiques auxquelles vous devez réfléchir en amont pour planifier vos soins futurs. La procuration durable attribuée à la personne de confiance (que vous aurez choisi) est une première mesure importante pour que la ou les personnes de votre choix puissent prendre des décisions concernant vos soins si vous n’êtes plus en mesure de le faire par vous-même.