Depuis quelques mois, la FDA (Food and Drug Administration) et l’AEM (l’Agence EuropĂ©enne des MĂ©dicaments) ont accordĂ© une autorisation d’utilisation Ă  quatre vaccins COVID-19, et des millions de personnes Ă  travers le monde ont dĂ©jĂ  reçu leurs doses. C’est un grand pas en avant dans la lutte pour mettre fin Ă  la pandĂ©mie.

Nous savons que de nombreuses familles sont impatientes de connaßtre la suite des événements.

Maintenant que les vaccins COVID-19 de Pfizer/BioNTect, Moderna, Johnson & Johnson et AstraZeneca sont disponibles, une question lĂ©gitime que se pose tous les parents de la planĂšte est ‘quand ma famille pourra-t-elle se faire vacciner ?’ Car dans la plupart des pays, et la France ne fait pas exception, il n’est pas prĂ©vu, pour l’heure, de vacciner les enfants de moins de 16 ans.

 

Pour quel public le vaccin COVID-19 a-t-il été autorisé ?

Vaccination gratuite et non obligatoire, le gouvernement a dĂ©taillĂ© les diffĂ©rentes tranches d’ñge susceptibles de recevoir le vaccin.

Depuis le 27 Décembre 2020, le public le plus vulnérable a eu accÚs, en fonction des disponibilités du vaccin, à la vaccination.

  • Ainsi, les rĂ©sidents d’EHPAD, unitĂ©s de soins longue de durĂ©e, et rĂ©sidences de services et soins seniors
  • Le personnel de ses institutions susceptible de dĂ©velopper une forme grave en cas d’infection,
  • Les professionnels de santĂ©, profession libĂ©rale inclus, et les aides Ă  domicile de plus de 50 ans ou prĂ©sentant des cas de comorbiditĂ© depuis le 4 Janvier 2021,

Depuis le 18 Janvier 2021 :

  • Les personnes ĂągĂ©es de plus de 75 ans et vivant Ă  domicile
  • Sur prescription mĂ©dicale uniquement, les patients Ă  trĂšs fort risque de dĂ©velopper une forme grave Ă  la Covid-19, sans distinction d’ñge.

Depuis le 6 Février :

  • Vaccination ouverte Ă  tout le personnel de santĂ© et d’aide Ă  domicile sans restriction d’ñge.

Depuis cette date, le gouvernement a progressivement ouvert sa campagne de vaccination aux plus de 50 ans, sous certaines restrictions de leur Ă©tat de santĂ©, et pour faire court, Ă  partir du 15 mai 2021, la vaccination sera ouverte Ă  la tranche d’ñge des plus de 50 ans, sans spĂ©cificitĂ©s sur leur Ă©tat de santĂ©, et enfin, si le calendrier en place est maintenu, Ă  partir du 15 Juin, la vaccination sera ouverte Ă  toute la population majeure. À ce jour, il n’y a donc pas de date prĂ©vue pour vacciner les adolescents, les enfants, ou encore les nourrissons.

Qu’en est-il des enfants de 0 Ă  15 ans ? Quand pouvons-nous espĂ©rer un vaccin contre le COVID-19 pour les nourrissons, les enfants et les jeunes adolescents ? La question est aujourd’hui posĂ©e car sur ces tranches d’ñge, le virus circule aujourd’hui librement, et fait bien entendu moins de vagues.

 

Pourquoi le vaccin COVID-19 n’est-il pas disponible pour les enfants en mĂȘme temps que pour les adultes ?

Les effets de la Covid-19 chez les enfants et les bĂ©bĂ©s ne sont pas les mĂȘmes que sur les adultes, ou encore les personnes ĂągĂ©es. La raison est que le systĂšme immunitaire des enfants est trĂšs diffĂ©rent de celui des adultes, et leurs rĂ©ponses immunitaires peuvent ĂȘtre diffĂ©rentes Ă  diffĂ©rents Ăąges, de la petite enfance Ă  l’adolescence. Les recherches effectuĂ©es sur le vaccin COVID-19 pour les personnes ĂągĂ©es de 16 ans et plus doivent donc ĂȘtre rĂ©pĂ©tĂ©es chez les enfants plus jeunes.

Pfizer et Moderna ont menĂ© des essais sur le vaccin chez des enfants de 12 ans et espĂšrent obtenir des rĂ©sultats d’ici juin.

Johnson & Johnson prĂ©voit de tester prochainement son vaccin COVID-19 sur des enfants de 12 ans et plus, puis sur des nourrissons et mĂȘme des nouveau-nĂ©s, ainsi que sur des femmes enceintes.

Si les essais de l’une ou l’autre de ces sociĂ©tĂ©s sont concluants, les donnĂ©es devront ĂȘtre examinĂ©es par la FDA et l’AEM, puis le temps nĂ©cessaire Ă  la production et Ă  la distribution du vaccin. Ce processus peut prendre du temps, surtout pour les trĂšs jeunes Ăąges, qui sont gĂ©nĂ©ralement testĂ©s en dernier.

 

Comment fonctionnent les vaccins COVID-19 de Pfizer et Moderna ?

Les vaccins de Pfizer et Moderna sont fabriquĂ©s Ă  l’aide de la mĂȘme technologie : Ils injectent une molĂ©cule gĂ©nĂ©tique appelĂ©e ARNm, qui amĂšne les cellules d’une personne Ă  crĂ©er une protĂ©ine virale (appelĂ©e « pic ») qui dĂ©clenche la rĂ©ponse immunitaire souhaitĂ©e. Aucun virus vivant n’est impliquĂ© – la molĂ©cule d’ARNm est simplement un messager qui indique Ă  l’organisme comment crĂ©er une rĂ©ponse immunitaire. Elle est ensuite rapidement dĂ©gradĂ©e par l’organisme et disparaĂźt.

Il s’agit d’une nouvelle technologie pour les vaccins. En raison du composant ARNm, qui se dĂ©compose trĂšs facilement, le vaccin doit ĂȘtre conservĂ© au froid. Le vaccin Pfizer est conservĂ© dans un congĂ©lateur Ă  des tempĂ©ratures « ultra froides », soit moins 80 degrĂ©s Celsius (moins 112 degrĂ©s Fahrenheit). Le vaccin Moderna peut ĂȘtre conservĂ© dans un rĂ©frigĂ©rateur ordinaire.

 

Comment fonctionne les vaccins COVID-19 d’ AstraZeneca et de Johnson & Johnson?

Comme les vaccins Moderna et Pfizer, le vaccin d’ AstraZeneca dĂ©clenche une rĂ©ponse immunitaire qui bloque l’infection par le COVID-19. Mais il utilise une mĂ©thode qui existe depuis des annĂ©es : l’injection d’un virus modifiĂ© (« adĂ©novirus ») dans l’organisme. L’adĂ©novirus injectĂ©, qui ressemble au virus du rhume ou de la grippe, a Ă©tĂ© dĂ©sactivĂ©, il est donc inoffensif – en d’autres termes, il ne peut pas faire de copies de lui-mĂȘme ni rendre malade la personne qui le reçoit. Il s’agit simplement d’un messager : il contient les instructions de l’ADN pour une protĂ©ine « spike ». L’organisme crĂ©e alors cette protĂ©ine, qui dĂ©clenche une rĂ©ponse immunitaire pour protĂ©ger contre le COVID-19.

Ce type de vaccin n’a pas besoin d’ĂȘtre conservĂ© Ă  des tempĂ©ratures extrĂȘmement basses, ce qui le rend plus facile Ă  transporter et Ă  stocker que les vaccins de Moderna et de Pfizer.

Des recherches et des essais sur les vaccins Ă  base d’adĂ©novirus sont en cours depuis des dĂ©cennies. Il existe plusieurs vaccins adĂ©noviraux d’usage courant, dont un contre Ebola (produit par Johnson & Johnson), qui a Ă©tĂ© utilisĂ© en toute sĂ©curitĂ© chez les nourrissons.

 

Combien de doses faut-il au vaccin COVID-19 pour ĂȘtre efficace ?

Les vaccins autorisĂ©s par Pfizer, Moderna et AstraZeneca nĂ©cessitent deux injections : une premiĂšre dose suivie trois ou quatre semaines plus tard d’une injection de rappel. Il faut jusqu’Ă  deux semaines pour que le systĂšme immunitaire de l’organisme rĂ©agisse pleinement. À ce stade, vous ĂȘtes protĂ©gĂ© contre une maladie modĂ©rĂ©e Ă  grave due aux anciennes variantes du COVID-19 avec un taux de rĂ©ussite d’environ 95 % ou 94 % (Pfizer ou Moderna, respectivement).

Le vaccin de Johnson & Johnson ne nĂ©cessite qu’une seule injection. Quelques semaines plus tard, il s’est avĂ©rĂ© ĂȘtre efficace Ă  72 % aux États-Unis contre la maladie modĂ©rĂ©e Ă  grave, et Ă  85 % contre la maladie grave.

Ce sont tous d’excellents taux d’efficacitĂ©. À titre de comparaison, les bureaux du CDC et de l’ECDC (le pendant EuropĂ©en du centre de prĂ©vention et de contrĂŽle des maladies) affirment que la plupart des vaccins contre la grippe rĂ©duisent le risque de maladie grippale de 40 Ă  60 %. Il convient de noter qu’aucun vaccin n’est efficace Ă  100 %.

 

Les vaccins COVID-19 sont-ils sĂ»rs ? Ma famille devrait-elle recevoir le vaccin, une fois qu’il sera disponible ?

Les responsables de la santĂ© ont examinĂ© de prĂšs toutes les donnĂ©es de sĂ©curitĂ© des essais cliniques de Pfizer, Moderna, Johnson & Johnson et AstraZeneca et ont conclu que les vaccins n’ont pas entraĂźnĂ© de problĂšmes de santĂ© graves.

Au fur et Ă  mesure que le nombre de personnes recevant le vaccin COVID-19 grandit, nous pourrions apprendre l’existence d’effets secondaires trĂšs rares ou Ă  long terme. Le CDC a mis en place un groupe d’experts indĂ©pendants chargĂ© d’examiner toutes les nouvelles donnĂ©es relatives Ă  la sĂ©curitĂ© au fur et Ă  mesure qu’elles sont reçues, et de fournir rĂ©guliĂšrement des mises Ă  jour et des conseils en matiĂšre de sĂ©curitĂ©.

Lorsque j’ai pris la dĂ©cision de me faire vacciner ou non, j’ai mis en balance le risque du COVID-19 – dont nous savons qu’il a provoquĂ© une maladie trĂšs grave et la mort de nombreuses personnes – et le risque du vaccin – qui semble trĂšs efficace et sĂ»r d’aprĂšs toutes les donnĂ©es disponibles Ă  ce jour.

 

Y a-t-il des effets secondaires au vaccin COVID-19 ?

Certaines personnes ont des effets secondaires lĂ©gers Ă  modĂ©rĂ©s aprĂšs la deuxiĂšme dose, comme une douleur au bras, des frissons, une fiĂšvre lĂ©gĂšre, de la fatigue ou des maux de tĂȘte dans les 24 heures qui suivent. Ces effets secondaires sont une partie normale de la rĂ©ponse du systĂšme immunitaire de l’organisme, et se produisent couramment avec de nombreux vaccins comme le vaccin antigrippal ordinaire.

 

Le vaccin COVID-19 s’estompera-t-il chaque annĂ©e, comme le vaccin contre la grippe ?

Excellente question. Cette information n’est pas encore disponible – restez donc Ă  l’Ă©coute.

 

Une fois que vous avez reçu le vaccin COVID-19, pouvez-vous encore le transmettre Ă  d’autres personnes ?

Une autre bonne question. Les scientifiques ne le savent pas encore, mais au fur et Ă  mesure qu’un plus grand nombre de personnes reçoivent le vaccin et que les donnĂ©es de sĂ©curitĂ© sont communiquĂ©es, nous nous rapprochons d’une rĂ©ponse.

En attendant, il est important que nous continuions tous Ă  porter des masques et Ă  pratiquer la distanciation sociale, le lavage frĂ©quent des mains et l’auto-quarantaine si nous sommes susceptibles d’ĂȘtre malades ou exposĂ©s Ă  une maladie.

 

Avec l’apparition des variants, le vaccin actuel contre le COVID-19 sera-t-il encore efficace ?

Tous les coronavirus, y compris le COVID-19, ont tendance à muter et à évoluer avec le temps. Cela signifie simplement que le plan génétique, ou génome, du virus change.

Pfizer et Moderna ont tous deux déclaré que leur vaccin actuel contre le COVID-19 fonctionnera contre la souche britannique.

Certaines donnĂ©es suggĂšrent que les vaccins actuels pourraient ĂȘtre moins efficaces contre d’autres nouvelles souches, telles que la variante sud-africaine. Mais ils offriront tout de mĂȘme une certaine protection, et les fabricants s’efforcent d’amĂ©liorer l’efficacitĂ© du vaccin contre cette variante tout en fabriquant de nouvelles doses.

 

Comment ma famille doit-elle se préparer à recevoir le vaccin COVID-19 ?

covid-19 lavage des mains mesure sanitairesContinuez Ă  porter des masques, Ă  maintenir une distance sociale, Ă  pratiquer une excellente hygiĂšne des mains et de respecter la mise en quarantaine Ă  la maison si un membre de votre famille est susceptible d’ĂȘtre malade. Ces efforts peuvent sauver des vies dans les mois Ă  venir, en attendant que le vaccin soit distribuĂ© au plus grand nombre.

E-liquide pas cher
Eliquide pas cher en ligne