Sècheresse vaginale : traitement et remèdes naturels

0
2216
secheresse vaginale
5/5 - (1 vote)

Vous êtes confrontée à l’inconfort de la sécheresse vaginale ? Vous n’êtes pas la seule. Ce problème gênant, qui touche des millions de personnes, est vieux comme le monde.

La sécheresse vaginale est une affection courante chez de nombreuses femmes, et elle peut être inconfortable au quotidien, provoquer des douleurs pendant les rapports sexuels ou être mentalement pénible.

Et si nous vous disions qu’il existe un véritable jardin de solutions naturelles qui ne demandent qu’à être explorées ? Aujourd’hui, nous plongeons dans la boîte à outils de Mère Nature et découvrons les remèdes simples mais efficaces qui sont sur le point de rétablir l’harmonie « en bas ». L’ère des traitements synthétiques et des produits chimiques agressifs est en train de tomber dans l’oubli ; adoptez le pouvoir de la nature pour répondre à vos besoins en matière de santé féminine. Fini le silence, il est temps de s’hydrater et de rajeunir !

Sècheresse vaginale : les causes

secheresse vaginale menopausese

La sécheresse vaginale touche des millions de femmes dans le monde, mais elle est encore mal comprise. Comprendre les causes de la sécheresse vaginale peut vous aider à prendre des mesures pour éviter qu’elle ne se produise ou à rechercher un traitement approprié si nécessaire.

Sècheresse vaginale et ménopause

L’une des causes les plus courantes de la sécheresse vaginale est la ménopause.
Pendant la ménopause, les niveaux d’œstrogènes diminuent naturellement, entraînant divers symptômes, dont la sécheresse vaginale. Cependant, la sécheresse vaginale peut toucher les femmes de tous âges et peut survenir pour de multiples raisons.

Sècheresse vaginale : causes médicales et facteurs psychologiques

Des facteurs tels que la prise de médicaments, l’allaitement, l’ablation chirurgicale des ovaires et certaines conditions médicales telles que les maladies auto-immunes peuvent également entraîner une sécheresse vaginale. En outre, certains produits utilisés pour la toilette intime, tels que les savons parfumés ou les gels douche agressifs, peuvent provoquer une irritation de la zone et, en fin de compte, une sécheresse vaginale.

Parfois, des facteurs psychologiques tels que le stress et l’anxiété peuvent également être à l’origine de la sécheresse vaginale. Des quantités importantes de cortisol (hormone du stress) dans l’organisme peuvent perturber la bonne circulation du sang, augmenter les vasospasmes et rétrécir les vaisseaux sanguins dans les tissus génitaux, entraînant une diminution de la sécrétion de liquide dans les tissus de la muqueuse.

Maintenant que nous avons établi certaines des causes les plus probables de la sécheresse vaginale, nous allons nous pencher sur les remèdes naturels qui peuvent aider à soulager cette condition.

 

Utilisation des huiles pour sècheresse intime

Parmi les remèdes naturels à la sécheresse vaginale, citons l’utilisation d’huile de coco, d’huile d’olive ou de vitamine E comme lubrifiant, l’essai de lubrifiants à base d’eau sans glycérine ni gelée de pétrole, la pratique d’une activité sexuelle régulière avec des préliminaires adéquats pour augmenter le flux sanguin et encourager la production de sécrétions vaginales, et la réalisation d’exercices du plancher pelvien tels que les Kegels. Toutefois, il est important de consulter un professionnel de la santé avant de s’auto-traiter avec des remèdes à base de plantes afin de s’assurer de leur innocuité.

L’huile de coco est l’un des remèdes naturels les plus populaires contre la sécheresse vaginale. L’huile de coco possède une combinaison unique d’acides gras qui peuvent contribuer à la lubrification et à l’hydratation de la région vaginale. L’huile contient également des propriétés antifongiques, qui pourraient être utiles aux femmes souffrant de certaines infections vaginales.

L’huile d’amande, l’huile d’olive et la vitamine E sont d’autres options à explorer. Ces huiles sont toutes riches en antioxydants et il a été démontré qu’elles hydratent et apaisent efficacement la peau sèche.

De nombreuses femmes utilisent également l’huile d’onagre comme solution naturelle à la sécheresse vaginale, car elle contient un acide gras essentiel qui contribue à la production de prostaglandines, qui régulent les hormones et maintiennent les membranes cellulaires en bonne santé.

Enfin, les huiles essentielles comme la lavande et l’arbre à thé sont connues pour leurs propriétés antibactériennes et antifongiques qui aident à garder la région vaginale propre tout en prévenant les infections. L’application d’huile d’arbre à thé ou d’huile de lavande diluée sur la peau du vagin peut également soulager temporairement la sécheresse intime.

 

 Sècheresse vaginale et crème à base d’œstrogènes

œstrogène secheresse vaginale

La sécheresse vaginale est généralement due à une réduction des œstrogènes dans l’organisme, qu’elle soit due à la ménopause, à la grossesse, au stress, aux médicaments ou à certaines conditions médicales. C’est pourquoi l’un des traitements sur ordonnance les plus courants de la sécheresse vaginale est l’application d’une crème à base d’œstrogènes sur la zone vaginale.

Cependant, de nombreuses femmes qui préfèrent ou ne peuvent pas utiliser l’œstrogénothérapie pour diverses raisons ont tout de même besoin d’aide en ce qui concerne la sécheresse vaginale.

 

Sècheresse vaginale : remède par les plantes naturelles

D’autre remèdes naturels comme les plantes peuvent également aider à atténuer les symptômes de la sècheresse vaginale. De nombreuses plantes ont des propriétés œstrogéniques naturelles, qui peuvent contribuer à augmenter le flux sanguin et la lubrification vaginale.

L’actée à grappes noires est l’une des plantes les plus efficaces pour traiter les problèmes liés à la sécheresse vaginale. Cette plante a des effets similaires à ceux des œstrogènes sur l’organisme et peut contribuer à augmenter le flux sanguin dans la région pelvienne, ce qui entraîne une augmentation des sécrétions vaginales.

Le ginseng est une autre plante utile pour traiter la sécheresse vaginale. Les femmes utilisent traditionnellement le ginseng pour soulager les symptômes de la ménopause, y compris la sécheresse vaginale. Il contient des composés appelés saponines qui aident à stimuler le flux sanguin et à améliorer la fonction sexuelle en général.

Bien que les preuves scientifiques soient limitées en ce qui concerne le traitement de la sécheresse vaginale par les plantes, de nombreuses femmes les utilisent avec succès. Toutefois, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser un remède à base de plantes, en particulier si vous prenez actuellement des médicaments ou si vous souffrez d’une maladie préexistante.

L’utilisation de ces traitements naturels s’apparente à l’arrosage des plantes : le bon type d’arrosage leur apporte de l’humidité sans les noyer, ce qui leur permet de pousser plus vigoureusement. Une stratégie similaire doit être appliquée en cas de sécheresse vaginale : ne pas en faire trop, mais veiller à utiliser suffisamment de lubrifiant pour hydrater cette partie sensible.

 

Sècheresse intime : traitement homéopathique

sepia plex Unda EnergiePLP Unytii Supplements (1)

L’homéopathie est une approche médicale complémentaire qui utilise des remèdes naturels pour stimuler les capacités d’autoguérison de l’organisme. Plusieurs remèdes homéopathiques peuvent être utiles pour traiter la sécheresse vaginale car ils ciblent les causes sous-jacentes des déséquilibres hormonaux.

Sepia est un remède homéopathique courant pour la sécheresse vaginale. Ce remède aide à soulager la sécheresse vaginale due aux déséquilibres hormonaux, en particulier pendant la ménopause. Ce remède soulage également de nombreux autres symptômes de la ménopause, tels que les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, les sautes d’humeur et les règles irrégulières.

Lycopodium est un autre remède homéopathique bénéfique. Il aide à traiter les symptômes de dysfonctionnement sexuel chez les femmes et agit comme un tonique pour les organes reproducteurs féminins. Les femmes qui prennent du Lycopodium font état d’une meilleure lubrification, de moins de démangeaisons ou de brûlures et d’une amélioration générale de leur état de santé.

Bien que certaines études aient montré l’efficacité des remèdes homéopathiques dans le traitement de la sécheresse vaginale, d’autres recherches doivent être menées pour en établir pleinement l’efficacité. Néanmoins, si vous souhaitez les essayer, il est préférable de consulter un homéopathe qualifié pour obtenir des recommandations personnalisées.

 

Les compléments alimentaires pour la sècheresse intime

complement alimentaire secheresse vaginale

Les compléments alimentaires peuvent constituer un moyen efficace et naturel de traiter la sécheresse vaginale en s’attaquant aux carences sous-jacentes qui peuvent y contribuer. Bien qu’il faille toujours consulter un professionnel de la santé avant de prendre un complément alimentaire, voici quelques options connues pour leur efficacité dans le traitement de la sécheresse vaginale :

Acides gras oméga-3

Contenus dans l’huile de poisson ou dans des sources végétales comme les graines de lin ou de chia, les oméga-3 ont des propriétés anti-inflammatoires qui favorisent l’équilibre hormonal et atténuent la sécheresse vaginale.

Vitamine E

Remède populaire contre la sécheresse vaginale, la vitamine E est un antioxydant qui aide à réduire l’inflammation et à améliorer l’hydratation de la peau. Elle est utilisée depuis des années pour les problèmes liés à la sécheresse cutanée et est bénéfique pour la santé générale des muqueuses.

L-Arginine

Cet acide aminé peut stimuler le flux sanguin, ce qui peut contribuer à augmenter la lubrification et à réduire l’inconfort vaginal. Bien que des études aient montré des résultats prometteurs, les experts mettent en garde contre des doses élevées qui pourraient entraîner des effets secondaires indésirables.

Les probiotiques

Les probiotiques sont en train de devenir un remède naturel populaire contre la sécheresse vaginale.
Ces souches de bactéries bénéfiques que l’on trouve dans les aliments fermentés comme le yaourt aident à maintenir une flore vaginale saine en empêchant la prolifération des mauvaises bactéries et en rétablissant l’équilibre du pH.

 

Sècheresse intime : adoptez de bons réflexes alimentaires et une hygiène de vie

La consommation d’eau

L’un des remèdes les plus simples et les plus efficaces contre la sécheresse vaginale est de s’hydrater.
L’eau aide notre corps à maintenir les niveaux d’hydratation nécessaires à la production de mucus, ce qui permet à notre vagin de rester humide et confortable.

La déshydratation peut provoquer de nombreux symptômes, notamment des maux de tête, de la fatigue et un malaise général. Elle nuit également à la santé vaginale en contribuant à la sécheresse vaginale. Une hydratation adéquate permet aux fluides corporels de circuler et à la peau et aux muqueuses de rester souples et flexibles. Essayez de boire au moins huit verres d’eau par jour et vous constaterez progressivement un changement positif dans votre santé vaginale.

Les aliments favorables aux œstrogènes

Les aliments riches en phytoestrogènes, tels que le soja, les graines de lin, les lentilles et les pois chiches, peuvent contribuer à équilibrer naturellement les niveaux d’œstrogènes et à atténuer la sécheresse vaginale.

La consommation de légumes verts

Selon une étude observationnelle américaine portant sur des femmes ménopausées, une consommation élevée de légumes verts est associée à des taux plus faibles de ménopause précoce. Une autre étude portant sur des femmes préménopausées a montré que celles qui avaient des niveaux suffisants de vitamine D étaient moins susceptibles de développer des troubles du plancher pelvien tels que l’incontinence urinaire.
Ces études illustrent l’importance d’une bonne alimentation pour promouvoir une fonction vaginale saine.
Mais le régime alimentaire a-t-il un impact sur notre santé vaginale ? Certains critiques pourraient faire valoir que les avantages du régime alimentaire ne sont pas concluants ou qu’ils sont exagérés. Néanmoins, les chercheurs médicaux recommandent d’adopter un régime alimentaire sain pour favoriser la santé vaginale.

L’exercice physique

Une activité physique régulière est connue pour ses nombreux bienfaits pour la santé, notamment une meilleure circulation sanguine et une amélioration de la fonction sexuelle. Toutefois, les exercices intenses tels que la course à pied ou le cyclisme sur de longues distances peuvent provoquer une irritation ou une gêne dans la région génitale en raison de la friction. Trouvez ce qui vous convient le mieux, à vous et à votre corps.
L’augmentation du flux sanguin donne souvent aux tissus plus de possibilités de créer le liquide vaginal lubrifiant et protecteur qui fait souvent défaut aux personnes souffrant de sécheresse vaginale. Envisagez donc d’entamer une routine d’exercices réguliers pour faire bouger les choses, et vous pourriez bien trouver un certain soulagement à vos problèmes personnels de sécheresse vaginale.

Consulter également notre article sur l’activité physique et la maladie d’Alzheimer

L’acupuncture

L’acupuncture est une ancienne pratique chinoise utilisée pour traiter divers problèmes de santé, dont la sécheresse vaginale. L’acupuncture consiste à insérer de minuscules aiguilles en certains points du corps pour stimuler la circulation sanguine et relâcher la tension. Cela peut aider à promouvoir la fonction vasculaire dans les organes génitaux et à stimuler la production de lubrifiant vaginal.

Une étude réalisée en 2011 a montré que les femmes ayant suivi un traitement d’acupuncture spécifiquement destiné à lutter contre la sécheresse vaginale ont vu leur santé vaginale globale s’améliorer de manière significative par rapport à celles qui n’ont pas eu recours à l’acupuncture.

 

Routine de soins personnels  pour remédier à la sècheresse intime

yoga secheresse vaginale La mise en place d’une routine saine comprenant de bonnes pratiques d’hygiène, des techniques de soulagement du stress telles que le yoga ou la méditation, et les bienfaits du sommeil réparateur peut réduire l’inflammation et améliorer le bien-être général – ce qui se traduit par des vagins plus heureux !

Adopter une hygiène de vie peut demander des efforts, mais n’oubliez pas que les petits pas s’additionnent avec le temps. L’intégration de ces habitudes simples dans votre routine quotidienne peut faire une différence significative dans la gestion des symptômes de la sécheresse vaginale tout en favorisant la santé vaginale à long terme.

Si les remèdes naturels peuvent constituer une excellente option pour de nombreuses femmes, une intervention médicale peut s’avérer nécessaire dans certains cas.

E-liquide pas cher
Eliquide pas cher en ligne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici