Pourquoi n’avons-nous pas encore guéri le cancer ?

0
475
Recherche contre le cancer

Des milliards d’euros ont été collectés, investis et dépensés dans la recherche contre le cancer depuis plusieurs décennies, mais nous n’avons toujours pas guéri le cancer. Chaque année dans le monde, plus de 18 millions de nouveaux cas de cancers sont répertoriés et près de 10 millions de décès sont à déplorer. Nous avons à travers cet article, nous avons cherché à expliquer pourquoi il en est ainsi et pourquoi il est urgent de financer davantage la recherche sur le cancer.

 

Historique de la lutte contre le cancer

Il est important de se rappeler le long chemin que nous avons parcouru. Au cours des 40 dernières années, le taux de survie suite à un cancer a en moyenne plus que doublé, la recherche fait donc constamment des progrès. Dans les années 1970, Tous cancers confondus, seuls 25 % des personnes atteintes d’un cancer survivaient 10 ans ou plus après leur diagnostic. Aujourd’hui, ce chiffre est de 50 %.

Le cancer est une maladie complexe qui touche tout le monde quel que soit son âge, et le fait est que nous ne trouverons jamais un remède unique au cancer, mais une fois cela dit, il faut savoir que chaque cancer la bataille est lancée.

Les raisons qui expliquent pourquoi un ‘vaccin anti-cancer’ n’est pas envisageable sont les suivantes :

Le cancer n’est pas qu’une maladie

Pour comprendre pourquoi nous n’avons pas encore guéri le cancer, la chose la plus importante à savoir est que le cancer n’est pas une maladie unique. Il s’agit plutôt d’un terme générique regroupant plus de 200 maladies distinctes, c’est pourquoi les aides de financement, qu’elles soient publics ou privées sont destinées à financer la recherche de tous les types de cancer.

Chaque grand type de cancer comporte de nombreux sous-types, qui se présentent et se comportent différemment parce qu’ils sont différents au niveau génétique et moléculaire. En effet, le cancer se développe à partir de nos propres cellules, de sorte que chaque cancer peut être aussi différent et diversifié que les personnes.

Il existe des myriades de mutations

Une multitude de mutations génétiques différentes est à la base des plus de 200 cancers différents. Chaque cancer est causé par un ensemble différent de mutations et, à mesure que la tumeur se développe, de plus en plus de mutations s’accumulent. Cela signifie que chaque tumeur possède un ensemble individuel de mutations, de sorte qu’un traitement ou un protocole qui fonctionne pour un patient atteint de cancer peut n’avoir absolument aucun effet sur un autre.

C’est pourquoi les chercheurs, dont les projets de recherche visent à comprendre comment des mutations génétiques spécifiques peuvent conduire les cellules à devenir cancéreuses, ont besoin de financements continuels.

Les cellules cancéreuses d’une même tumeur ne sont pas identiques

Toutes les cellules cancéreuses d’une tumeur ne présentent pas les mêmes mutations génétiques qu’une cellule cancéreuse voisine. Cela signifie que les traitements peuvent parfois tuer un type de cellule pour une tumeur donnée, tandis que d’autres survivent au traitement, permettant à la tumeur de se développer à nouveau.

Les traitements peuvent finir par ne plus fonctionner

Les mutations génétiques que les cellules cancéreuses acquièrent au fil du temps signifient que les cellules modifient leur comportement. Cela peut constituer un problème incroyablement difficile pendant le traitement, car les mutations peuvent conduire les cellules cancéreuses à développer une résistance à un traitement au fil du temps, le rendant inefficace.

Si cela se produit, le patient devra alors recevoir un autre traitement, mais là encore, le cancer pourrait développer une résistance au nouveau médicament, et le temps dans de nombreux cas le patient n’en a pas. Certaines recherches se focalisent justement sur cette faculté des cancers à créer une résistance aux traitements.

Les cellules cancéreuses sont très douées pour rester en vie

Les cellules normales disposent de certains mécanismes innés qui les empêchent de croître ou de se diviser de manière excessive ou anarchique. Les cellules cancéreuses ont perdu ces mécanismes de contrôle et peuvent développer un arsenal d’astuces pour d’une part éviter d’être tuées et d’autre part pour se multiplier. Là encore, des équipes de chercheurs du monde entier ont décidé de concentrer toutes leurs recherches pour comprendre les différents mécanismes qui donnent aux cellules cancéreuses cette faculté d’experts en survie.

 

Aujourd’hui, la prévention et le dépistage du cancer a fait d’énormes progrès, et comme chacun sait sauve des millions de vies chaque année. Grâce à la recherche, et les diagnostics de plus en plus précoces, de nombreux cancers ont un traitement efficace assurant une vie, après cancer, quasi normale aux patients. Mais ces progrès exceptionnels face au cancer ne doivent pas cacher le fait qu’à ce jour, il n’existe pas de traitement.

Les chiffres de l’année 2020 et probablement 2021 risquent d’être édifiants, car de trop nombreuses personnes à travers le globe n’ont pas eu l’attention et les soins qu’ils méritaient, le monde étant trop occupé à combattre la pandémie de Covid-19.

Pour autant, la recherche sur le cancer, à travers la planète, offre l’espoir qu’un jour nous surmonterons tous ces problèmes et mettrons fin au cancer.

E-liquide pas cher
Eliquide pas cher en ligne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici