Le jardinage à domicile : ce qu’il faut savoir

0
68
jardinage domicile paris
Le jardinage à domicile : ce qu’il faut savoir
5 (100%) 6 votes

 

paysagiste à domicile parisMême si vous êtes partisan de laisser faire la nature et favoriser la biodiversité, un jardin a besoin d’un minimum d’entretien. Mauvaises herbes, espèces envahissantes, entretien des haies et du gazon, paillage en vue de l’hiver, plantation de massifs, cueillette de légumes au potager, débroussaillage… 

Si vous n’avez pas le temps ou la force de vous y mettre, sachez qu’il y a le jardinage à domicile, une activité en plein boom, qui s’explique en partie par la déduction d’impôts qu’elle offre.

Différence entre un jardinier et un paysagiste

Un paysagiste conçoit un plan d’aménagement pour votre futur jardin (ou sa rénovation). Il intervient donc à la conception jusqu’au devis et la maîtrise d’ouvrage. 

Le jardinier, lui, s’occupe de l’entretien quotidien, hebdomadaire ou mensuel de votre espace vert. Le jardinier pourra aussi vous donner des conseils d’entretien. 

Les petits travaux de jardinage

Par petits travaux de jardinage, on entend : 

  • l’arrosage des plantes et de la pelouse, 
  • l’entretien du potager et la cueillette des fruits et légumes
  • le désherbage,
  • la tonte du gazon,
  • le nettoyage du jardin (après le mauvais temps ou une tempête)
  • le ramassage des feuilles, 
  • le débroussaillage. 
  • la taille des arbres, 
  • la taille des haies
  • les plantations
  • le déneigement des allées

Tous ces petits travaux donnent droit un à une réduction d’impôt.

Services à domicile et déduction fiscale

Tous les particuliers qui embauchent un salarié à domicile peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt, à condition de respecter certaines modalités : 

  • Il faut être résident en France et particulier
  • Embaucher directement son employé ou via un service agréé de jardinage à domicile
  • Les travaux de jardinage sont courants et ne requièrent aucune compétence spécifique 
  • La résidence concernée sera votre résidence principale ou secondaire (ou celles de vos ascendants)

 

Le crédit d’impôt peut être octroyé pour d’autres services à domicile, tels que la garde des enfants, le soutien scolaire, les tâches ménagères ou encore le petit bricolage. 

Modalités de paiement

Le crédit d’impôt n’est octroyé que si vous payez en carte de crédit, par virement (ou prélèvement, par chèque ou CESU [Chèque emploi service universel]. Entre dans le calcul de cet avantage fiscal le paiement définitif de l’ensemble de la facture [les acomptes ne sont pas pris en compte]. 

L’organisme agréé ou l’URSSAF vous fournit un justificatif d’intervention. Vous devrez le conserver, car l’administration peut vous les demander. Il en va de même pour le contrat et les fiches de paies de votre jardinier à domicile (à conserver pendant au moins 3 ans). Sans ces preuves, l’administration fiscale peut engendrer une procédure de rectification contradictoire. 

50 % de déduction

Le crédit est de 50 % du montant dépensé pour recruter un jardinier à domicile : la rémunération nette du jardinier (honoraires soumis aux cotisations de Sécurité sociale), les cotisations sociales pour cette rémunération, les factures de l’organisme agréé pour ces services à domicile.

Le plafond fiscal est fixé à 5000 € par an et par foyer fiscal. Le crédit peut aboutir à un impôt égal à 0 ou générer un remboursement du Trésor public (quand le crédit dépasse l’impôt dû).

Pour indiquer les dépenses de l’année, téléchargez le formulaire 2042 RICI.

Quel est le prix d’un jardinier à domicile ?

Les prix varient selon l’organisme que vous choisissez, l’expérience du salarié, la taille du jardin, la longueur des haies et la région. Un jardinier à domicile coûte en général entre 25 € et 35 € HT par heure

Il est aussi possible de payer un prix par prestation.

Le prix de la taille des haies

Le prix de cette prestation dépend directement de la longueur et de la hauteur de votre haie : 

Hauteur de la haie Prix moyen par mètre linéaire TTC
Moins de 1 m 5 €
Entre 1,5 m et 2,5 m 6 €
Entre 3 m et 4 m 13 €

 

Exemple : pour une haie longue de 50 mètres et haute d’environ 2 mètres, vous dépenserez environ 300 €.

Jardinier rémunéré en CESU

Le CESU vous donne le statut de particulier employeur et simplifie la démarche. Vous pourrez ainsi déclarer et payer votre jardinier sans vous lancer dans des formalités administratives. 

Les prix moyens des jardiniers payés en CESU sont plutôt de l’ordre de 15 € à 25 € par heure (cotisations incluses). Mais dans tous les cas, vous bénéficiez de 50 % de crédit d’impôt (voir plus bas).

Il existe de nombreux moyen de bénéficier d’une aide à domicile tout en réduisant les frais liés à cette aide. Il ne faut pas hésiter à consulter des sites tels que InterServices qui propose une grande gamme de services à domicile ou encore les sites dédiés du gouvernement pour connaitre les aides disponibles.

Vous connaissez d’autres astuces pour réduire votre facture pour l’accompagnement à domicile ? N’hésitez pas à les partager avec nous.