NFT c’est quoi ? Bitcoins, technologie Blockchain, Cryptomonnaie et Metaverse…

0
905
NFT, Metaverse, Bitcoins, Blockchains
5/5 - (6 votes)

Si vous vous êtes interrogé sur la cryptomonnaie, vous avez sans doute entendu ou lu des articles qui vous parlent de la technologie Blockchain, et jusqu’à aujourd’hui vous ne savez pas trop ce que c’est. On vous parle de portefeuille numérique sécurisé, d’accord, super mais c’est quoi exactement ? De nouveaux termes sont inventés sans arrêt pour expliquer tout ça, le correcteur orthographique de Word lui-même s’y perd et ne sait pas corriger des termes comme Metaverse, Token, NFT…

Récemment, Facebook a changé son nom par Meta… Et si c’était lié ?

Le dernier Spiderman de Marvel, no way home, se joue dans un Multiverse. Succès mondial, et cela fonctionne, tout le monde adhère, et mieux, comprend comment ces mondes parallèles s’imbriquent, se chevauchent et interagissent les uns aux autres. Dans le même esprit, un nouveau volet de Dr Strange va nous dévoiler dans quelques mois tout un univers Multiverse (encore un terme qui vient d’arriver) de mondes parallèles.

Mais reprenons la liste de nos questions : Et si tout était lié ? Si tout ça nous entraine vers un monde à la Ready Player One où le monde virtuel devient aussi important, sinon plus important que le monde réel ? La cryptomonnaie a rendu de nombreuses personnes millionnaires, très bien mais comment ça marche ? Bien sûr que vous aimeriez le comprendre et pour couronner le tout, depuis quelques mois, on vous parle de NFT… des actifs numériques qui s’achètent et se revendent à des prix exorbitants !!! les fameux token non fongibles, contrairement aux bitcoins, qui eux le sont… on veut dire fongibles…, vous voyez ce que l’on veut dire ? Non ? Bon OK démarrons, mais accrochez-vous bien, nous allons vous faire voyager au-delà du monde dans lequel vous évoluez aujourd’hui…

Metaverse : Une réalité virtuelle qui devient notre réalité à tous

D’aussi loin que l’on se souvienne, le tout premier film jamais réalisé sur ces univers virtuels est Tron de Steven Lisberger en juillet 1982. Sous licence de distribution Buena Vista Distribution (Walt Disney Studios Motion Pictures), Disney qui nous promet un 3ème volet de Tron mi 2022. En 2018, Steven Spielberg nous a réouvert la voie vers cette réalité virtuelle avec Ready Player One. Un univers parallèle où des joueurs se retrouvent dans un univers virtuel où ils évoluent. Et si l’idée des réseaux sociaux, incontournables aujourd’hui venait de cette idée que l’on peut être ce que l’on veut et partager… Sans sortir de chez soi ? Montrer sa vie à travers des photos, les fameux selfies (encore un mot devenu universel dans toutes les langues, que tout le monde comprend et qui n’existait pas il y a encore quelques années), mais revenons à la réalité virtuelle.

Des grandes marques préparent à coups de millions de dollars un monde où l’on pourra évoluer et faire fructifier son argent (virtuel… ou pas). La société Sandbox, plateforme de jeux basée à Hong Kong et créée par 2 français, Arthur Madrid et Sébastien Borget, a levé en novembre 2021, 93 millions de dollars. L’objectif de la plateforme est de permettre aux détenteurs de NFT (nous allons y venir) de pouvoir les faire évoluer dans un Metaverse, un monde entièrement virtuel. Carrefour, le géant de la distribution en Europe vient d’acquérir une parcelle dans le Metaverse de Sandbox. Rien aujourd’hui ne nous dit ce que Carrefour compte faire de cette parcelle, sinon peut-être d’y installer le premier magasin alimentaire virtuel qui permettra à vos actifs numériques et avatars NFT, de pouvoir faire des courses (virtuelles). Même si ces univers virtuels ne sont au final suivis que par des adolescents, des jeunes adultes qui se rêvent ailleurs ou différents, ou des investisseurs qui voient au-delà, ce que personne ne voit encore, ils garderont un pied dans la ‘réalité’ en remplissant un caddie (virtuel, mais non gratuit), chez Carrefour.

Mais Carrefour est loin d’être le seul à investir. Histoire d’en citer un second, Nike propose une gamme virtuelle de baskets et accessoires pour, dans le même esprit, permettre à vos personnages de chausser des Nike. Sous forme de NFT. Annoncé très récemment mi-décembre 2021, Nike vient de racheter RTFKT, une société de création et de vente de NFT. Le prêt à porter selon RTFKT (prononcez le ‘artéfact’, … et non ce n’est pas une coïncidence) permet donc de chausser des avatars dans un monde virtuel qui petit à petit se construit. Le nouveau projet de la société est de créer des immeubles, et tout une architecture urbaine, encore une fois dans l’idée de faire évoluer les avatars dans un monde virtuel où tout sera possible. Tout ce que l’on connait déjà (des Nike, des caddies Carrefour, des immeubles, …) et tout ce qui n’existe pas encore mais qui ne demande qu’à s’exprimer, encore mieux que dans la vraie vie !

Vous avez entendu parler de réalité augmentée ? Drôle de terme, la réalité augmentée c’est de permettre à vos avatars et objets acquis et évoluant dans ces univers virtuels de s’installer dans vos maisons et d’évoluer… Vous ne voyez pas ? Achetez un ‘Kinder surprise’, à l’intérieur un petit personnage que votre enfant va construire, jusque là rien de nouveau, mais le jouet est accompagné d’un code qui vous permet sur une appli de faire évoluer le personnage fraichement construit… dans votre salon, et en quelques clics, le personnage s’anime et vous pouvez le photographier sur votre table, avec en arrière-plan votre petite tête blonde aux yeux ébahis… Vous commencez à voir comment tout cela s’imbrique ? C’est à ce jour ce que l’on appelle la réalité augmentée. Ce serait comme acheter un NFT de la DeLorean du film mythique ‘retour vers le futur’, et de la photographier plus vraie que nature à votre emplacement de parking. Tout comme les bitcoins qui sont numériquement uniques et appartiennent à un seul propriétaire (un peu comme le billet de 50€ que vous avez dans la poche), le NFT de la mythique DeLorean vous appartient, vous l’avez acheté, et bientôt vous pourrez la conduire dans le Metaverse en cours de construction.

Imaginez Black Panther au milieu de votre salon…

Black panther - réalité augmentée

Mais revenons à présent sur les NFT…

NFT, c’est quoi et pourquoi tout le monde en parle ?

Le terme NFT, qui aujourd’hui est compris par une poignée d’avertis sans avoir besoin de le traduire vient de ‘Non Fongible Token’. Les NFT sont donc si on traduit des Token non fongibles, en fait une fois traduit, on ne comprend pas mieux, alors décortiquons :

Qu’est-ce qu’un Token ?

Blockchain France nous explique qu’un token est un actif numérique échangeable sur une blockchain. Vous trouverez parfois, la traduction de jeton, mais gardons le terme token, tant qu’à faire nous ne sommes plus à un mot prêt à assimiler.

OMI Crypto – Le token d’ECOMI

La société ECOMI est une société technologiue basée à Singapoure spécialisée dans la vente et la distribution d’objets de collection numérique (NFT) uniques. OMI est le token mis en vente par ECOMI pour permettre le développement de l’application Veve et peut servir de monnaie d’échange pour l’acquisition de NFT de la plateforme et à terme pourra être utilisé dans le futur Métaverse de Veve.

Rappelons ce qu’est une blockchain ?

Pour faire simple, il s’agit d’un livre de compte ultra protégé, partagé et totalement inaltérable dans le temps qui va répertorier les transactions d’actifs d’un réseau commercial donné. En clair, le blockchain garantit pour chaque achat d’actifs un code de transaction unique et inaltérable qui lie l’acquéreur à son actif et l’intègre dans sa wallet (son portefeuille numérique d’actifs). Le bitcoin n’aurait pas pu exister sans une technologie blockchain solide qui garantit la pérennité et l’inaltérabilité des transactions.

Non Fongible veut dire quoi ?

Le bitcoin est une monnaie virtuelle qui fait partie des cryptomonnaies et peut s’échanger contre un bitcoin. De la même façon, l’argent, celui que nous connaissons, qu’il s’agisse d’euros, de dollars ou autres est fongible, c’est-à-dire interchangeable. Mais les NFT ne le sont pas. Non pas parce qu’elles s’appellent NFT (Token Non Fongible – Non Fongible Token), mais parce qu’elles sont uniques, il y a un seul bitcoin. OK là encore on pourrait en rajouter des tonnes car il existe des dizaines de cryptomonnaies différentes, mais pour parler sémantique, un bitcoin est un bitcoin, même si pour le plus grand nombre le bitcoin c’est la cryptomonnaie, mais non, il existe différentes cryptomonnaies, et pour citer les 3 principales, nous trouvons :

  • Le Bitcoin,
  • L’Ethereum,
  • Le Ripple,
  • … et plein d’autres, …

Bref, nos NFT sont non fongibles, non interchangeables, certains parlent d’art, on ne saurait échanger un Andy Warhol et un Pablo Picasso, ni même 2 Picasso entre eux, en revanche, on peut les acheter… et les revendre, c’est un peu l’intérêt principal des NFT. Vous seriez surpris de voir la multitude de NFT déjà disponibles sur le marché et l’incroyable spéculation qui les entoure. Certaines plateformes ont simplifié au minimum la complexité qui entoure l’achat de cryptomonnaie, qui malgré tout reste très opaque au plus grand nombre. En revanche, en ce qui concerne les NFT, après avoir inscrit ses coordonnées bancaires, il suffit de cliquer sur un actif numérique pour l’acheter, ou le vendre.

NFT - Bitcoins

Veve : La plateforme de NFT qui grimpe et qui promet

Basée sur une appli qui tourne aussi bien sous Apple que sous Android, Veve a lancé en mars 2021, quasiment 1 an jour pour jour, une plateforme d’achat et de revente de NFT. Très intuitive, elle permet aux amateurs de NFT de les acheter, de les exposer, et de les revendre en 1 clic. Le principe est que les inscrits qui souhaitent acquérir des NFT doivent préalablement acheter des Gems (1 gem = 1 $), et en 1 clic et en échange de leurs Gems, ils peuvent :

  • Soit acheter les NFT à leur introduction (appelé Drop),
  • Soit les acheter au niveau des catalogues des partenaires, mais disons-le clairement tout est vendu moins d’une minute après qu’ils sont proposés sur l’appli,
  • Soit proposer une enchère et voir si quelqu’un mord à l’hameçon,
  • Enfin, ils peuvent les acheter sur le ‘Market’, c’est-à-dire les racheter à des possesseurs de NFT qui souhaitent les revendre.

Il n’est pas rare qu’un NFT acheté 6$, soit revendu quelques semaines plus tard plus de 1000$, parfois même beaucoup plus. Le principe des NFT étant que leur nombre est limité contrairement au nombre de passionnés qui lui est illimité.

Sans tout détailler, nous avons mis en avant 2 points positifs et 2 points négatifs de l’application Veve:

Les pour de Veve

  • Veve a signé des licences avec les plus grands noms
    • Marvel,
    • Disney,
    • Pixar,
    • DC Comics,
    • Coca Cola,
    • Dream Works,
    • Ghostbusters,
    • Givenchy,
    • 007,
    • Star Trek,
    • Les Simpson,
    • … et la liste n’est pas terminée
  • Extrême facilité d’acheter et de vendre des NFT, basée sur une technologie blockchain identique à celle des cryptomonnaies, mais totalement indolore et invisible aux yeux des membres du réseau Veve.

Les contre de Veve

  • Aux dires de certains, la sécurité à l’entrée de l’appli (login / mot de passe), devrait être renforcée,
  • L’appli permet d’acheter et de vendre des NFT, certains font des marges bénéficiaires pharaoniques, mais à ce jour, il n’est pas possible d’échanger ces Gems (rappelons le 1 Gem = 1 $) en monnaie sonnante et trébuchante. Mais patience, une mise à jour prochaine promet que ce sera le cas très bientôt. En fait, lorsque nous avons écrit cet article c’était le cas, mais aujourd’hui l’applicaition Veve permet de revendre ses gems en FIAT (des sous quoi…).

 

Le NFT de la Aston Martin de James Bond vendue 10 millions de $ sur la plateforme Veve

Mis en vente samedi 26 mars en fin de journée sur la plateforme Veve pour un prix de 1.007$, le NFT numéroté #1 de l’Aston Martin DB5 du dernier James Bond ‘No Time to Die’ a été revendu 24 heures plus tard 10 Millions de $, après des enchères suivis par plusieurs collectionneurs qui souhaitaient l’acquérir. Nul doute que cette vente va faire du bruit et que dans les prochaines semaines de nombreuses publications viendront peupler la toile pour nous présenter la plateforme Veve, qui se place de fait au tout premier plan des plateformes de NFT et qui compte déjà plus de 2 millions de membres.

 

En résumé, tout un monde se met doucement en place depuis des années, et comme pour tout, certains ont déjà pris de l’avance pour s’installer le comprendre et se l’accaparer. Pour autant la route est encore longue et tout est à faire dans ce Metaverse en construction. Facebook pour ne citer que lui, et qui s’appelle dorénavant Meta n’a encore rien dévoilé de sa stratégie à venir en matière de réalité virtuelle, de NFT ou de réalité augmentée. Ce silence est-il une stratégie de leur part, ou la grosse machine Meta prend-elle plus de temps qu’initialement prévu ? L’avenir nous le dira, et nous serons là pour vous informer.

E-liquide pas cher
Eliquide pas cher en ligne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici