L’audit énergétique pour immobilier : Que doit-on savoir ?

0
189
conseiller audit energetique
5/5 - (1 vote)

Vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation dans votre logement ?
C’est parfait mais avez-vous pensé à faire un audit énergétique avant de vous lancer dans ces travaux ? Si la réponse est non, alors lisez cet article et vous comprendrez pourquoi il faut toujours prévoir un audit énergétique avant de réaliser des travaux dans votre maison ou votre appartement.

 

L’audit énergétique c’est quoi exactement ?

Avant de parler de l’audit énergétique, prenons quelques lignes pour parler du DPE (le Diagnostic de Performance Energétique). Il est obligatoire avant toute transaction immobilière. Tout propriétaire désirant vendre son bien doit le présenter à tout acheteur potentiel. Quelle que soit la note obtenue (de A pour les bons élèves à G pour les passoires énergétiques), le rôle du DPE reste informatif et permet juste à l’acheteur de savoir précisément le niveau de dépense énergétique du bien qu’il souhaite acquérir.

L’objectif premier du Grenelle de l’environnement, qui a imposé ce diagnostic en août 2009, était de diminuer de 38% les dépenses énergétiques des habitations en France métropolitaine.

Vidéo explicative sur le DPE

La loi Climat et Résilience du 24 août 2021 va plus loin et oblige dorénavant tout propriétaire dont le DPE aurait reçu un notation de F ou G (donc un résultat catastrophique en matière énergétique) est tenu de lancer un audit énergétique et de réaliser les travaux nécessaires s’il souhaite vendre son bien, et ce à compter du 1er janvier 2022.

Le ministère du logement a finalement décidé de repousser la date butoir au 1er septembre 2022 pour permettre aux propriétaires voulant vendre leur bien de se mettre aux normes ou de le vendre avant la date d’application, et surtout pour permettre à la filière de se former afin de réaliser des audits énergétiques de qualité.

L’audit énergétique concerne toutes les habitations privées construites avant juin 2001 ainsi que les copropriétés de plus de 50 lots et a été imposé par le Grenelle de l’environnement pour remettre aux normes les habitations avant toute revente.

L’audit énergétique est réalisé par un professionnel accrédité dans les diagnostics immobiliers qui vous fournira un dossier complet des performances énergétiques de votre habitation accompagné de ses recommandations en matière d’isolation et d’équipement, ainsi que les travaux à réaliser pour améliorer le bilan thermique de votre lieu de vie.

 

 

Quelle est la différence entre la classe DPE et GES?

bonne note DPELe DPE comprend également le calcul de la consommation d’énergie. La classe GES (de gaz à effet de serre), qui figure sur l’étiquette climatique et renseigne sur la quantité de gaz à effet de serre émise par un logement, est moins connue que la classe énergétique. Elle est pourtant un élément clé de la démarche du DPE. La quantité de GES émise par le logement par an (kg CO2/m2.an) se base sur la consommation d’énergie utilisée pour le chauffage, la production d’eau chaude et la climatisation du logement
Il faut noter que la majorité de l’énergie consommée aujourd’hui en France provient de combustibles fossiles tels que le gaz naturel ou le charbon. Par conséquent, la production et la consommation de ces énergies entraînent l’émission de beaucoup de GES. Plus la classe énergétique de votre maison est basse, plus sa classe GES sera basse.

 

En quoi consiste un audit énergétique ?

Pour pouvoir réaliser un audit énergétique, la personne en charge de l’audit doit au préalable avoir reçu la formation adéquate et doit répondre aux prérequis suivants :

  • Être thermicien, climaticien ou être inscrit à l‘ordre des architectes et avoir suivi une formation d’auditeur énergétique d’au moins 4 jours.
  • Justifier d’une solide expérience dans le domaine de l’audit énergétique.
  • Utiliser des outils de mesures Adhoc pour évaluer avec précision les dépenses énergétiques de l’immeuble, de l’appartement ou de la maison qu’ils auditent.

echelle DPEDans un premier temps, la personne en charge de réaliser l’audit énergétique va recevoir du propriétaire ou du syndic de propriété le dossier de construction du bien à auditer, afin de bien identifier les matériaux utilisés lors de la construction, les différentes isolations en place ainsi que les installations électriques et thermiques.

Une fois ces renseignements collectés, il va se déplacer afin d’interroger les habitants et de comprendre leurs habitudes en matière énergétiques. Il prendra ensuite connaissance des différentes installations et factures énergétiques, d’électricité, de gaz et/ou de bois afin d’évaluer dans quelle mesure les installations en place sont adaptées à la consommation. En associant chacune de ces informations, il sera en mesure d’évaluer au plus juste les performances énergétiques des différentes installations.

Chacun de ces éléments lui permettra de s’assurer de la cohérence des installations, des habitudes et des factures pour confirmer des préconisations d’amélioration.

A l’issue de son audit, l’auditeur remettra au mandant un rapport qui reprendra dans le détail :

  • Un descriptif du lieu de vie et des parties communes, incluant la qualité des matériaux utilisés, leur épaisseur et y mentionnant leur résistance thermique.
  • Le détail du retour d’expérience des occupants et de leurs utilisations des différents équipements.
  • Sa collecte d’infos lui permettra de faire une projection annuelle de la consommation énergétique de l’habitation.
  • Le rapport d’audit devra également comprendre ses recommandations pour une meilleure utilisation des installations en place ou des améliorations possibles de la consommation énergétique du lieu de vie.

 

Pourquoi faire un audit énergétique avant des travaux de rénovation ?

La première réponse est bien sûr que dès lors que l’audit énergétique devient obligatoire, autant le faire avant toute rénovation pour s’assurer qu’une fois terminés, les travaux seront aux normes attendus…

Il faut savoir que certaines aides fiscales permettent d’alléger la facture des rénovations lorsqu’elles s’inscrivent dans un cadre d’optimisation énergétique.

audit energetique

L’audit énergétique peut déceler des failles ou des améliorations qui peuvent servir de base pour une rénovation qui améliore le bilan thermique après travaux. Ces différents dispositifs sont :

  • Le CITE (le Crédit d’impôt pour la transition énergétique), le crédit d’impôt suit un barème strict, ne peut pas dépasser 75% de la valeur totale des travaux et fluctue en fonction des travaux effectués et des bénéficiaires (célibataires, couples…).
  • L’éco-PTZ : il s’agit d’un prêt à taux zéro de 30% de la valeur des travaux plafonné à 30.000 €.
  • Pour une amélioration énergétique vous diminuez la facture des travaux car la TVA applicable passe à 5.5%.

Enfin, une rénovation pour amélioration énergétique peut également permettre de recevoir une aide des différentes entreprises de fournitures d’énergie. (Dispositif appelé Certificats d’Économies d’Énergie).
Attention toutefois de bien noter que ces différents dispositifs d’aides ne peuvent être appliqués que si dans le cadre de vos travaux vous avez fait appel à un partenaire RGE – Reconnu Garant de l’Environnement, c’est-à-dire d’un artisan spécialisé dans les travaux de rénovation énergétique.

Vous l’aurez compris, il est très intéressant de prévoir un audit énergétique avant tout travaux de rénovation, car non seulement vous placez votre habitation aux normes énergétiques, mais en plus vous pouvez faire des économies sur la facture totale des travaux.

 

E-liquide pas cher
Eliquide pas cher en ligne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici