La stimulation non invasive du cerveau profond est prometteuse et réduirait le risque de développer la maladie de Parkinson.

Bonne nouvelle pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson et d’autres maladies du cerveau : la stimulation cérébrale profonde, qui a été utile mais risquée, est maintenant à l’étude sous une forme non invasive – ouvrant un tout nouveau monde de possibilités thérapeutiques.

Jusqu’à présent, la stimulation cérébrale profonde nécessitait une intervention chirurgicale consistant à ouvrir le crâne et à y implanter une électrode. Cette procédure présentait donc des risques d’hémorragie cérébrale et d’infection.

Aujourd’hui, une nouvelle approche non invasive est à l’essai, avec des résultats positifs. En utilisant la TMS (stimulation magnétique transcrânienne) par l’intermédiaire d’électrodes placées sur le cuir chevelu, un courant de basse et de haute fréquence fonctionne en tandem pour cibler en toute sécurité la zone du cerveau à stimuler. Les premiers tests de laboratoire sur des souris ont permis d’obtenir de faire bouger des zones très ciblées en fonction de la région spécifique du cerveau stimulée, sans effets nocifs.

Y a-t-il un avenir de ces techniques sur les humains ?

Un chercheur a expliqué que ces avancées étaient très intéressantes et prometteuses au regard des dommages réalisées par la maladie de Parkinson et autres maladies apparentées. Il a également ajouté que si dans le futur, la médecine était capable d’identifier et de cibler les zones responsables des mouvements il pourrait y avoir de grandes avancées en la matière avec ces nouvelles techniques non invasives.

Nous nous réjouissons de ces nouvelles et suivons avec enthousiasme ces progrès. Dans l’attente, nous apportons aide, soutien et soins spécialisés aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson, de la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies chroniques liées au vieillissement. Contactez-nous pour obtenir d’autres informations utiles et de l’aide en matière de soins à domicile à Paris et région parisienne.

Remplissez le formulaire pour obtenir un devis gratuit et sans engagement

Maladie de Parkinson : la stimulation non invasive du cerveau
5 (100%) 3 votes