Le déclin cognitif n’est peut-être pas guérissable pour l’instant, mais certaines herbes et épices peuvent aider à la mémoire et aux fonctions cognitives.

La démence affecte les processus habituels du cerveau et nuit à la mémoire. Divers produits pharmaceutiques sont utilisés et mis à l’essai ; il existe aussi des remèdes naturels qui peuvent être utilisés pour améliorer la mémoire et les capacités cognitives.

Les produits pharmaceutiques courants ne devraient pas être remplacés par des remèdes naturels sans consulter d’abord votre médecin traitant. Vérifiez également avec celui-ci que si le remède peut avoir des interactions chimiques avec vos médicaments existants.

Curcuma

Le curcuma présente de nombreux bienfaits pour la santé, aidant à guérir le rhume, des infections pulmonaires, le traitement de l’acné de la perte de poids. Le curcuma est également reconnu pour ses bienfaits anti-inflammatoires. Originaire de la médecine ayurvédique indienne, il est utilisé depuis plus d’un millénaire.

La recherche sur la maladie d’Alzheimer a fait l’objet de nombreux débats sur le lien avec la démence et l’inflammation du cerveau. Des données récentes permettent de soupçonner qu’une réaction inflammatoire dans le cerveau pourrait être en partie responsable de la maladie d’Alzheimer.

Romarin

Le romarin est une excellente herbe à utiliser en cuisine Elle a une belle apparence dans le jardin lorsqu’elle fleurit et dégage une odeur très agréable. Il a également des propriétés anti-inflammatoires et est excellent pour aider la mémoire, agissant de la même manière que de nombreux médicaments contre la maladie d’Alzheimer. Des études réalisées auprès de personnes âgées, on a constaté que le romarin favorisait effectivement la performance et la mémoire.

Inclure le romarin dans votre alimentation, parfumer une pièce avec de l’huile essentielle de romarin, sont des actions qu’il est conseillé d’essayer.

Remplissez le formulaire pour obtenir un devis gratuit et sans engagement

Ginko biloba

L’Arbre aux quarante écus, l’Abricotier d’argent ou encore Ginko biloba, est une plante originaire de Chine, est l’un des plus anciens arbres connus. Le Ginko est récolté pour ses feuilles, qui sont broyées ou pulvérisées pour produire un complément alimentaire.

Des chercheurs sur la maladie d’Alzheimer ont publié un rapport sur l’utilisation du ginko biloba dans la démence où il a été constaté que les essais cliniques pour cette maladie remontent à 1976. L’étude a démontré que le ginko biloba peut améliorer la mémoire ainsi que les fonctions cognitives générales des personnes atteintes de démence. C’est prometteur, car il a très peu d’effets secondaires, voire aucun.

Sauge

La sauge est encore une fois, une herbe merveilleuse que nous utilisons souvent en cuisine. Il a de très jolies fleurs que les abeilles semblent aussi aimer. En tant qu’herbe par rapport au romarin, la sauge a aussi des propriétés similaires, en ce sens qu’elle peut aider à la mémoire et à la performance cognitive.

La sauge fait l’objet d’études et d’essais comme traitement potentiel de la maladie d’Alzheimer. La forme la plus courante de démence, la maladie d’Alzheimer, qui touche environ 10 millions de personnes dans le monde, s’accompagne de faibles taux d’acétylcholine.

La sauge a un effet significatif sur le comportement et l’attention, et peut également aider le système immunitaire lorsqu’elle est associée à la mélisse.

 

cet article a été rédigé en collaboration avec les équipes de l’adiam, association d’aide et de soins à domicile à Paris et proches banlieues.

Remplissez le formulaire pour obtenir un devis gratuit et sans engagement

Des herbes pour aider face au déclin cognitif des personnes âgées
Votez pour cet article