En France, environ 3 millions de personnes vivent actuellement avec la maladie d’Alzheimer ? Communiquer avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut-être difficile et souvent source de frustration. Cependant, la communication est possible si vous restez patient, évitez les distractions, évitez de signaler les erreurs à votre interlocuteur et utilisez une communication incluant des gestes et des expressions du visage. Nous vous présentons dans la suite de cet article ces conseils plus en détail.

5 conseils pour communiquer efficacement avec une personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer

Faites preuve de patiente

Lorsque vous communiquez avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, assurez-vous de vous préparer avant d’entamer une conversation. Vous devez rester patient et savoir que cela peut devenir un défi. N’élevez pas la voix, ne montrez pas de stress ou de frustration. Permettez à votre proche de prendre son temps. N’oubliez pas d’écouter et de ne pas interrompre.

Évitez les distractions

Supprimez tous les éléments autour de vous qui pourraient distraire votre proche. N’hésitez pas à avoir cette discussion dans une pièce fermée de sorte que l’attention se concentre sur vous et non sur les éléments atour comme une radio, un écran ouvert, des passants les bruits de fond. Mettez également votre téléphone portable en mode avion ou en silencieux afin de ne pas être perturbé par les notifications ou appels de votre téléphone portable. En mettant en place ces simples actions, vous créerez une atmosphère et un cadre propice à une discussion avec votre proche.

Remplissez le formulaire pour obtenir un devis gratuit et sans engagement

Évitez de corriger et signaler les incohérences dans le discours de votre interlocuteur.

Si vous interrompez votre proche à chaque erreur, incohérence dans la discussion, vous risquez de perdre son attention et de le décourager à continuer la discussion. Votre interlocuteur pourrait alors se braquer et refuser de continuer à discuter. Soyez rassurant avec votre proche et tentez d’avoir une attitude constructive afin de le mettre dans les meilleures dispositions.

Utiliser la communication non-verbale

Lors d’une communication avec une personne, plusieurs types de communications peuvent être utilisées simultanément : la communication verbale (mots et sons utilisés) et la communication non-verbales (signes et gestes utilisés). Essayez d’utiliser des indications visuelles et non verbales par exemple des gestes avec vos mains, des expressions faciales, des attitudes… afin de faire passer vos messages.

Discutez de manière simple et concise

Selon l’évolution de la maladie, il se peut qu’il soit nécessaire d’employer des phrases courtes et précises avec votre interlocuteur afin de ne pas perdre son attention et de focaliser la conversion sur les messages importants à faire passer. Dans le cas d’un nouveau traitement expliquez simplement à votre proche le nom du médicament, son objectif ainsi que la posologie. Idéalement à l’issue de la présentation du nouveau traitement, reportez sur un carnet les notes de cette présentation.

 

Quelle que soit l’évolution de la maladie, gardez patiente avec votre proche et accordez-lui des moments privilégiés afin de partager avec lui. En mettant en place un environnement propice à ces échanges, vous lui marquerez une marque de respect et mettrez les meilleures chances de votre côté pour passer un moment privilégié avec votre proche.

Remplissez le formulaire pour obtenir un devis gratuit et sans engagement

5 conseils pour mieux communiquer avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer
Votez pour cet article